LE DRôLE

Le Drôle est le fruit d'une réflexion estivale autour d'un voile-aviron léger (qu'une personne seule peut déplacer et mettre à l'eau), simple (qu'il soit vite gréé) et ludique (qu'on puisse y retrouver les sensations de la voile légère). Bien qu'il ne ressemble à aucun autre, les connaisseurs retrouveront en lui des éléments esthétiques de la plaisance classique.

Le Drôle est destiné à une navigation en eaux protégées pour un équipage de une à deux personnes

Avec un cahier des charges différent, il s'inscrit dans la continuité du concours "Naviguer Léger" initié par le Chasse-Marée et le Village Bois du Grand Pavois.

Issu d'une démarche personnelle et non d'une commande, ce nouveau plan a été l'occasion de tester quelques nouveautés, tant au niveau de la fabrication que du fonctionnement sous voile ou à l'aviron ou encore du transport.

Rappel des caractéristiques principales

Modèle

Long

Larg

Tirant d’eau

Poids coque

Propulsion

Dérive

Catégorie et équipage

LE DRÔLE

4,00

1,45

0,13 /

0,70

48 kg

Voile 5,20 m²

Avirons

Sabre

D : 2

 

La coque

Elle est réalisé en contre-plaqué/époxy. Les élément sont assemblés à l'intérieur d'un mannequin femelle. Les formes pincées de l'avant type canoë garantissent une bonne pénétration dans l'eau, tandis que la sole assure la stabilité. Celle-ci est assez étroite pour que la marche à l'aviron soit facilitée, l'évasement des bouchain offrant la largeur nécessaire. A l'arrière, la sole s'arrondi pour permettre un bon écoulement des filets d'eau à la gite.

A la voile

Le gréement du Drôle se caractérise par sa grande simplicité : la voile bermudienne de 5,20 m² est transfilée sur un mât tournant ; pas de drisse. La réduction de voilure se fait par simple enroulement de la voile sur le mât. La bordure est libre. La bôme s’articule au mât par un simple encornât. Le palan d’écoute est pris en bout de bôme, libérant ainsi le cockpit.

Concernant le plan anti-dérive, Le Drôle possède un puits de dérive décalé inclus dans un des caissons latéraux. Cet aménagement qui peut paraître surprenant n’a aucune incidence sur la marche du bateau et libère largement un espace central.

A l'aviron

La marche à l’aviron est extrêmement aisée du fait du faible déplacement, de la largeur modérée à la flottaison (1,02 m), de la faible surface mouillée, ainsi que de la combinaison franc-bord / largeur / hauteur des bancs. Les plat-bords ajourés, associés aux crémaillères de bancs et de cale-pieds, permettent d’optimiser la nage et de régler l’assiette du bateau en fonction de l’équipage (un ou deux) et de la physionomie du rameur. En configuration voile, les avirons cuillères se bloquent contre un des caissons latéraux.

Il est très facilement possible d’adapter un système de nage frontale.

Transport

 Si vous possédez une petite remorque, c’est bien. Une remorque toute simple constituée d’un essieu, d’un plateau ou de traverses et d’un timon pas trop court est suffisante. Sinon, vous pouvez opter pour le transport sur le toit de la voiture combiné à un petit chariot de mise à l’eau, tout cela « fait maison » bien sûr. La vidéo qui suit vous en dira plus que n’importe quel discours…

Différentes versions

Le Drôle peut-être livré « barre en main » ou à divers stades de finition. Pour les candidats à la construction amateur, un livret peut être fourni. Le bateau peut également être fourni sous forme de kit à la carte.

Un livret de construction pour les amateurs

Le Drôle, comment ça marche
Les principes généraux de fabrication du Drôle, l'outillage et les matériaux nécessaires, le contenu du livret de construction ainsi qu'un bon de commande à retourner.
Le Drôle, comment ça marche.pdf
Document Adobe Acrobat 149.6 KB

Tarif

Le Drôle « barre en main » : 5800 € (TVA non applicable, Art 293 B du CGI).

Livret de construction : 120 €.

Kit : nous consulter.

LE DRôLE
LE DRôLE
BALEA
BALEA
KANOTEKO +
KANOTEKO +
KANOTEKO
KANOTEKO
ATURRI
ATURRI
MESCLAGNE
MESCLAGNE
GALIPOT 3,80
GALIPOT 3,80
GALIPOT 2,30
GALIPOT 2,30